Articles avec le tag ‘Chocolat’

programme du colloque international sur les goûts du chocolat dans le monde -24 et 25 mars 2017

COLLOQUE INTERNATIONAL

« LES GOÛTS DU CHOCOLAT DANS LE MONDE »

 

Vendredi 24 mars 2017 et Samedi 25 mars 2017

Inscription obligatoire  par mail :

reservation-forum@outlook.fr 

 

Vendredi 24 mars 2017 : 7 communications au Grand Amphithéâtre de l’Institut de Géographie de Paris (entrée pour le public : 5 euros)

 

13h00 : Accueil café

13h30 : Inauguration du colloque

 

14h-15h30 : session 1 

Les goûts du chocolat, une présence pragmatique au monde – Jean-François Blanchard (Université Rennes 2)

Quand le profane se fait artisan du goût : parcours d’un chocolatier amateur – Sandra Fontanaud (Université de Picardie)

Small craft industry as a technological innovation in the “Bean to Bar” process – Balu Balasubramanian (docteur en chimie et créateur de l’entreprise CocoaTown LLC)

 

15h30-16h : pause-café

 

16h00-17h30 : session 2 

Effect of the removal frequency and fermentation time rate of cocoa – Marcelo Gutierrez (expert au CBI – Centre for the promotion of imports from developing countries)

Les goûts du chocolat au Pays Basque, d’hier à aujourd’hui – Frédéric Duhart (Université de Mondragón)

– Existe-t-il un chocolat basque ? – Olivier Etcheverria (Université d’Angers)

Bruges, la Chocolate Story et le ChocoBar : remettre au goût du jour les saveurs aztèques et mayas du chocolat – Aline Hémond (Université de Picardie)

 

17h30 – 1815 – atelier autour du chocolat texturé – Christophe Lavelle (Muséum National d’Histoire Naturelle)

 


Samedi 25 mars 2017 : 8 communications à la Maison du Mexique de la Cité Universitaire de Paris (entrée pour le public : 10 euros)

 

8h30 : accueil café

 

9h-10h30 : session 3 

Archéologie du chocolat en Mésoamérique : reconstituer le goût des préparations cacaotées – Pauline Mancina (Université Paris-Sorbonne)

D’écume et de fleurs, ingrédients et saveurs du chocolat chez les anciens Nahuas – Elena Mazzetto (Université Libre de Bruxelles)

Une dégustation identitaire ? Les nouveaux sens du chocolat au Mexique – Esther Katz (Muséum National d’Histoire Naturelle) et Charles-Edouard de Suremain (Institut de Recherche pour le Développement)

 

10h30-11h15 : atelier 1

 

11h30-12h30 : session 4

Carte des profils organoleptiques du cacao comme outil pour la compétitivité et le positionnement du cacao péruvien dans le monde – Marcelo Gutierrez (expert au CBI – Centre for the promotion of imports from developing countries)

La relation entrepreneurs chocolatiers-producteurs cacaoyers au Vénézuela : variétés et terroirs des cacaos fins dans la production de chocolats « bean to bar » – Pedro Baptista (Université Toulouse – Jean Jaurès)

 

 

12h30-14h00 : pause-déjeuner (lunch box proposée à 12 euros )

 

14h00 – 14h45 : atelier 2

 

 

15h00- 16h00 : Session 5

– Les goûts du cacao ? L’exemple de la République dominicaine – Laura Henry (ISTOM)

– La circulation du goût du chocolat entre Madagascar et l’Europe – Helihanta Rajaonarison (Université de Tananarive)

 

16h15-17h00 : atelier 3

 

17h15- 18h00 : clôture du colloque

 

A l’Institut de géographie : la découverte des routes du chocolat avec Valentine Tibère et Stéphane Bonnat

A l’occasion de la sortie des « Routes du chocolat. Le Mexique » ( http://routesduchocolat.canalblog.com) de la chocolatologue Valentine Tibère, qui a présenté et dédicacé son ouvrage, le chocolatier Stéphane Bonnat a animé une dégustation devant un amphithéâtre plein à craquer. Les participants sont repartis avec une tablette de chocolat Bonnat d’exception « cacao real del Xoconuzco »

Bonnat-chocolatier.com

Le Chocolat à l’honneur !

n347191456941_3908 conférence-dégustation exceptionnelle sur le CHOCOLAT avec une maison de luxe, la Maison du Chocolat.
Son directeur de la création, Gilles MARCHAL (ici en photo), animera cet événement avec Vincent MORINIAUX, géographe de l’alimentation spécialiste des produits sucrés.
Evènement GRATUIT, mais exclusivement réservé aux adhérents de Geofood (et d’Urbam’s) en raison du nombre limité de places.
L’adhésion à Geofood coûte 5 euros : vous avez le bulletin d’adhésion en photo sur notre profil facebook, à renvoyer avec votre chèque d’adhésion à :
Geofood
191 rue Saint-Jacques
75005 Paris

Ne seront inscrites que les personnes à jour de cotisation pour la conférence-dégustation.

Choco Loco !

Pour la 15éme édition du Salon du chocolat à Paris, on ne change pas une recette qui gagne : dégustations, grands chocolatiers, innovations et défilé de mode.

salon-chocolat-paris-1

Du 14 au 18 octobre la gourmandise est en fête.
Antidépresseur, aphrodisiaque, énergétique, bon pour la santé, source de plaisir..le chocolat est décidément un produit merveilleux ! Les organisateurs le savent et n’hésitent pas a fixer un prix d’entrée un peu corsé pour trois carrés de chocolat et un défilé plus intriguant qu’intéressant devenue la vraie attraction du salon. Par la suite on tempère son propos quand on comprend que l’événement permet de récolter des fonds pour la Fédération  » les voix de l’enfant » afin d’apporter des tonnes de chocolat aux enfants malades et défavorisés… je fais donc une bonne action en voulant me gaver de cacao..?

Mais ne fustigeons pas cette célébration du chocolat trop hâtivement, le salon se veut aussi ludique et créatif. En effet grâce à un mini musée ainsi que la présence de quelques producteurs ( pas les plus artisanaux bien sûr ) on (re)découvre l’histoire ancestrale de ce produit des plus culturel. De plus, grâce à la « Chocosphère », des conférenciers proposent de débattre sur quelques sujets comme chocolat et santé ou chocolat et développement durable.
Pédagogique également, le salon offre des ateliers de créa-dégustations pour les plus petits, une éducation au goût à laquelle nous autres Géofoodiens sommes sensibles.

Parce que cela reste un produit gastronomique, des démonstrations culinaires de chefs ou jeunes marmitons se réalisent tout au long des journées, de bonnes occasions de noter quelques recettes chocolatées originales.

On est d’accord, chacun y trouve donc son compte…alors pourquoi moi, je rentre insatisfait ?
Peut-être parce que je croyais tomber sur le salon des « chocolatiers indépendants » et qu’a par Jeff de Bruges, Nestlé, la Maison du Chocolat et tutti quanti..pas vraiment de représentants de catégorie artisanale.. Un salon bien trop commercial a mon goût, mais c’était à craindre.

Donc reprenons, en réalité on ne fête pas le chocolat, on le vend. Pas vraiment la foire à la dégustation. Rajoutez à ça une ambiance de supermarché le vendredi aprés-midi..et vous aurez compris : le salon du chocolat c’est pas pour les gastronomes..

Malgré tout de bonnes surprises peuvent nous attendre, du chocolat au piment d’Espelette par exemple ou de drôles d’innovations afin de joindre l’inutile à l’agréable comme le Whiff, inhalateur de chocolat ou comment avoir l’air idiot en faisant mine de fumer du cacao.. ( photo ci-contre )
Le Whiff ou l’expérience sensorielle qui nous donne l’illusion d’une saveur sans la contenance.
WHIF - Paris
Pour finir le Salon du Chocolat reste tout de même un moyen de rencontrer des professionnels et des passionnés.
Le salon reste lieu d’échanges, valeur première dans le Gastromonde !