Articles avec le tag ‘Geofood’

Les madeleines du pâtissier Gilles Marchal à la Sorbonne

Beau moment de partage, de convivialité et de gourmandise ce jeudi 7 décembre 2017  entre le pâtissier Gilles Marchal et les étudiants à la Sorbonne !

Pendant 2 heures, le célèbre pâtissier est venu partager sa passion avec les étudiants, leur présentant son parcours et partageant avec eux son expérience ! Les étudiants ont pu goûter ses créations, et notamment ses délicieuses madeleines !

 

Conférence du Président de GEOFOOD à l’Ecole du Cordon Bleu (23 janvier 2014): accords vins & fromages

Fromages et vins - une conférence du Président de Geofood à l'Ecole du Cordon Bleu le 23 janvier 2014

DEUXIEME NUMERO DE FOOD GEOGRAPHY, NOTRE REVUE SCIENTIFIQUE EN LIGNE : La patrimonialisation alimentaire en France et dans le monde

Téléchargez le numéro en cliquant sur le lien ci-dessous :

Food Geography n°2 – Décembre 2013

Numéro coordonné par Delphine Vitrolles et Alexine Fontaine

3          INTRODUCTION : LA PATRIMONIALISATION ALIMENTAIRE EN FRANCE ET DANS LE MONDE.

Delphine Vitrolles et Alexine Fontaine 

10        UNE APPROCHE RESSOURCIELLE DU PATRIMOINE ALIMENTAIRE.

Stéphane Boisseaux, Melaine Laessle, Laurent Tippenhauer, Peter Knoepfel

22        ENTRE POLITIQUE CULTURELLE ET POLITIQUE AGRICOLE, LE LABEL : UN MODE DE

PATRIMONIALISATION DES PRODUCTIONS ?

Alexine Fontaine

31        DU PRODUIT TOURISTIQUE A LA FIGURE TERRITORIALE PATRIMONIALISEE : LA ROUTE DU

FROMAGE TURRIALBA, COSTA RICA.

Linda Boukhris

42        LE GOYAVIER-FRAISE A L’ILE DE LA REUNION : ENTRE PATRIMOINE CULTUREL ET PATRIMOINE

NATUREL.

Luca Piccin et Jean-Paul Danflous

54       L’HUILE ET LE VIN : DEUX PRODUITS ALIMENTAIRES PATRIMONIAUX BALANINS ENTRE TRADITION

ET INNOVATION.

Laetizia Castellani

64       UN EXEMPLE DE PATRIMONIALISATION ALIMENTAIRE : LE CALVADOS.

Sylvie Pellerin Drion

Prix de thèse AREA en économie agroalimentaire décerné à Vincent Marcilhac, fondateur de GEOFOOD

Prix de thèse AREA 2013

Conférence du 12 avril 2013 autour du saké

C’est une belle conférence Geofood qui s’est tenue le 12 avril dernier dans l’amphithéâtre Roger Dion (historien de la vigne et du vin) à l’Institut de Géographie de Paris :
Monsieur Hiroshi Sakurai, PDG de la Maison de saké Asahi Shuzo, a fait une conférence magistrale autour de cette boisson identitaire, à laquelle Nicolas Baumert a consacré sa thèse (co-éditée en 2011 par les PUR/PUFR).
Il était accompagné de Monsieur Kei Miyagawa (à droite sur la photo), Président de Saké service institute en Europe, et de Monsieur Sylvain Huet, qui tient le meilleur blog français sur le saké japonais : www.nihonshu.fr
conférence autour du saké

Colloque international sur le patrimoine en bouche


Le patrimoine en bouche
Nouveaux appétits, nouvelles mythologies.
Colloque international transdisciplinaire
14 et 15 mars 2014
Lycée des Métiers de l’Hôtellerie Guillaume Tirel,
237 Boulevard Raspail – 75014 Paris

Dans un monde où les préoccupations environnementales sont devenues majeures, la nourriture est l’objet de toutes les attentions. Transformée, analysée, testée, calibrée, réglementée, mais aussi suspectée, mise en scène, célébrée, remémorée, elle est à la fois objet matériel et symbolique. Des produits du terroir à la malbouffe, du régime hyperprotéiné à la pratique du jeûne, des recommandations aux interdits sanitaires, les savoirs, les pratiques et les représentations se modifient et de nouvelles relations s’instaurent entre l’homme et sa nourriture.
Véritable marqueur patrimonial à la fois stable et en perpétuel mouvement, la cuisine ou « manière d’apprêter les aliments » est un élément à part entière de la culture nationale. Elle perpétue la tradition culinaire tout en accueillant sans cesse le terroir et l’ailleurs, le naturel et le synthétique, l’authentique et le transformé. Du repas gastronomique au menu diététique, la cuisine est un savoir faire pétri de recettes et de créations.
Dans ce colloque, on s’interrogera sur les valeurs identitaires et patrimoniales de la nourriture, sur les ressources mobilisées dans la dynamique de ce patrimoine en activité, sur les nouvelles manières de dire et de faire qui engagent de nouvelles prescriptions et de nouvelles postures. Comment l’élément patrimonial est-il réinvesti, comment intervient-il dans les modalités d’expression, d’appréciation, d’échange et de circulation des productions et des consignes culinaires? S’agit-il d’améliorer, d’adapter ou d’inventer ? Quelles sont les ruptures et les continuités ? Quels sont les déplacements et les mélanges ? Quelles représentations et quelles mythologies incarnent les nouveaux désirs ?
Le colloque Le Patrimoine en bouche accueillera des chercheurs de disciplines et de champs de savoirs très divers : arts et humanités, sciences de l’homme et de la société, sciences de la nature.
Le colloque sera aussi un moment de découverte et de dégustation culinaire.

Veuillez envoyer un résumé de 500 mots en anglais ou en français, accompagné d’un titre, de votre affiliation universitaire et de vos coordonnées à sylvie.brodziak@u-cergy.fr ou sylvie.catellin@uvsq.fr. Les communications doivent durer 20 minutes au maximum. Les candidatures devront être déposées avant le 15 juillet 2013.

Responsables et organisateurs :
Sylvie Brodziak : Centre de recherche Textes et Francophonies, université de Cergy-Pontoise.
Sylvie Catellin : Centre d’Histoire Culturelle des Société Contemporaines, Université de Versailles Saint-Quentin-en-Yvelines.
Gianni Giardino, Centre d’Histoire Culturelle des Sociétés Contemporaines, université de Versailles Saint-Quentin-en-Yvelines.
Sébastien Le Tacon, responsable de la licence professionnelle de restauration gastronomique à vocation internationale IUFM/université de Cergy-Pontoise.
Vincent Marcilhac : PRCE de géographie de l’alimentation, docteur en géographie, IUFM/université de Cergy-Pontoise.
Catherine Thibault : Service Commun Relations Entreprises Professionnalisation et Formation Continue, université de Cergy-Pontoise

Comité scientifique :
Jean-Louis Berta, professeur honoraire des universités. Ex directeur de l’unité nutrition de l’Agence Française de Sécurité Sanitaire (AFSSA). Médecin de l’Etablissement Français du Sang (EFS).
Sylvie Brodziak, maîtresse de conférences HDR en Littérature française, université de Cergy-Pontoise.
Sylvie Catellin, maître de conférences en sciences de l’information et de la communication, université de Versailles Saint-Quentin-en-Yvelines.
Brigitte Chapelain, maître de conférences en sciences de l’information et de la communication, université Paris 13.
Christiane Chaulet Achour, professeur de littérature française et francophone, université de Cergy-Pontoise.
Didier Francfort, professeur d’histoire contemporaine, université de Nancy, directeur de l’Institut d’Histoire Culturelle Européenne – Bronisław Geremek, co-directeur du CERCLE (Centre de Recherches sur les Cultures et Littératures Européennes).
Ikuhiro Fukuda, Professeur de littérature, université Waseda, Departement des études interdisciplinaires des cultures, Faculté de pédagogie, Tokyo.
Gianni Giardino, maître de conférences en Physique, université de Versailles Saint-Quentin-en-Yvelines.
Françoise Hache-Bissette, professeur en sciences de l’information et de la communication, université de Versailles Saint-Quentin-en-Yvelines.
Violaine Houdart Mérot, professeure de littérature française, université de Cergy-Pontoise
Bruno Laurioux, professeur en histoire médiévale, université de Versailles Saint-Quentin-en-Yvelines, directeur de l’Institut d’études culturelles, président du conseil scientifique de l’Institut Européen d’Histoire et des Cultures de l’Alimentation.
Jean-Claude Lescure, professeur d’histoire contemporaine, université de Cergy-Pontoise.
Vincent Marcilhac : PRCE de géographie de l’alimentation, docteur en géographie, IUFM/université de Cergy-Pontoise.
Sébastien Le Tacon : PRCE de cuisine gastronomique, IUFM/ université de Cergy-Pontoise.
François Pernot, professeur d’histoire moderne, université de Cergy-Pontoise.
Jean Pruvost, professeur de lexicologie et de lexicographie, université de Cergy-Pontoise.
Denis Saillard, professeur agrégé, docteur en histoire, chercheur associé au Centre d’Histoire Culturelle des Sociétés Contemporaines, université de Versailles Saint-Quentin-en-Yvelines.
Catherine Thibault, œnologue, chef de service SCREP, université de Cergy-Pontoise.

Contacts : sylvie.brodziak@u-cergy.fr / sylvie.catellin@uvsq.fr


A taste of heritage
New appetites, new mythologies.
Interdisciplinary international conference
March 14th-15th, 2014

Lycée des Métiers de l’Hôtellerie Guillaume Tirel,
237 Boulevard Raspail – 75014 Paris

In a world where environmental matters have become a major cause for concern, food is the focus of people’s attention. Processed, analyzed, tested, calibrated, controlled, but also suspected, staged, celebrated, remembered, it is both a material and a symbolic object. From local products to junk food, from high protein diets to the practice of fasting, from public health recommendations to dietary prohibitions, knowledge, practices and representations have been changing, and new relationships are being established between Man and his food.
As a true patrimonial marker, both stable and in constant motion, cooking or « the art of preparing food » is an integral part of national culture. It ensures that culinary traditions are perpetuated yet makes it possible to combine the terroir and the exotic, the natural and the man-made, the genuine and the altered. From the gourmet meal to the dietary menu, cooking is a skill, filled with recipes and creations.
This conference will look at food as both an important cultural marker of identity in societies and an heritage. It will investigate the kinds of resources mobilized in the dynamics of this changing heritage, and the new ways of saying and doing that initiate new prescriptions and new postures. How is the patrimonial element reinvested, how does it operate in terms of expression, appreciation, exchange and circulation of culinary products and instructions? Should it be improved, adapted or invented? What ruptures and continuities; what displacements and mixtures characterize food heritage? What representations and mythologies do new desires embody?
The conference is intended to be interdisciplinary and will welcome scholars from different disciplines, such as art and humanities, anthropology, sociology, history, or natural sciences.
The conference will be a moment of gastronomic discovery.

All abstracts and papers will be in English/French and the deadline for submitting a 500-word abstract in English or French along with paper title, affiliation and contact information to sylvie.brodziak@u-cergy.fr or sylvie.catellin@uvsq.fr. Presentations should be more than 20 minutes in length. Deadline for submission is July 15th, 2013
For more information, please contact sylvie.brodziak@u-cergy.fr or sylvie.catellin@uvsq.fr

Organizing committee:
Sylvie Brodziak : Centre de recherche Textes et Francophonies, université de Cergy-Pontoise.
Sylvie Catellin : Centre d’Histoire Culturelle des Société Contemporaines, Université de Versailles Saint-Quentin-en-Yvelines.
Gianni Giardino, Centre d’Histoire Culturelle des Sociétés Contemporaines, université de Versailles Saint-Quentin-en-Yvelines.
Sébastien Le Tacon, responsable de la licence professionnelle de restauration gastronomique à vocation internationale IUFM/université de Cergy-Pontoise.
Vincent Marcilhac : PRCE de géographie de l’alimentation, docteur en géographie, IUFM/université de Cergy-Pontoise.
Catherine Thibault : Service Commun Relations Entreprises Professionnalisation et Formation Continue, université de Cergy-Pontoise

Scientific committee:
Jean-Louis Berta, professeur honoraire des universités. Ex directeur de l’unité nutrition de l’Agence Française de Sécurité Sanitaire (AFSSA). Médecin de l’Etablissement Français du Sang (EFS).
Sylvie Brodziak, maîtresse de conférences HDR en Littérature française, université de Cergy-Pontoise.
Sylvie Catellin, maître de conférences en sciences de l’information et de la communication, université de Versailles Saint-Quentin-en-Yvelines.
Brigitte Chapelain, maître de conférences en sciences de l’information et de la communication, université Paris 13.
Christiane Chaulet Achour, professeur de littérature française et francophone, université de Cergy-Pontoise.
Didier Francfort, professeur d’histoire contemporaine, université de Nancy, directeur de l’Institut d’Histoire Culturelle Européenne – Bronisław Geremek, co-directeur du CERCLE (Centre de Recherches sur les Cultures et Littératures Européennes).
Ikuhiro Fukuda, Professeur de littérature, université Waseda, Departement des études interdisciplinaires des cultures, Faculté de pédagogie, Tokyo.
Gianni Giardino, maître de conférences en Physique, université de Versailles Saint-Quentin-en-Yvelines.
Françoise Hache-Bissette, professeur en sciences de l’information et de la communication, université de Versailles Saint-Quentin-en-Yvelines.
Violaine Houdart Mérot, professeure de littérature française, université de Cergy-Pontoise
Bruno Laurioux, professeur en histoire médiévale, université de Versailles Saint-Quentin-en-Yvelines, directeur de l’Institut d’études culturelles, président du conseil scientifique de l’Institut Européen d’Histoire et des Cultures de l’Alimentation.
Jean-Claude Lescure, professeur d’histoire contemporaine, université de Cergy-Pontoise.
Vincent Marcilhac : PRCE de géographie de l’alimentation, docteur en géographie, IUFM/université de Cergy-Pontoise.
Sébastien Le Tacon : PRCE de cuisine gastronomique, IUFM/ université de Cergy-Pontoise.
François Pernot, professeur d’histoire moderne, université de Cergy-Pontoise.
Jean Pruvost, professeur de lexicologie et de lexicographie, université de Cergy-Pontoise.
Denis Saillard, professeur agrégé, docteur en histoire, chercheur associé au Centre d’Histoire Culturelle des Sociétés Contemporaines, université de Versailles Saint-Quentin-en-Yvelines.
Catherine Thibault, œnologue, chef de service SCREP, université de Cergy-Pontoise.

Contacts : sylvie.brodziak@u-cergy.fr / sylvie.catellin@uvsq.fr