Archive pour la catégorie ‘à lire’

Une formation universitaire pour devenir responsable d’une boutique alimentaire de luxe

DU-expertise des produits alimentaires de luxe et gestion d'une épicerie fine

Séminaire avec Alexandre Dubarry sur « l’enchantement du client » : le vendredi 21 février à 18h15

s'inscrire à la conférence (entrée libre) : geofood.association@gmail.com

s'inscrire à la conférence (entrée libre) : geofood.association@gmail.com

DEUXIEME NUMERO DE FOOD GEOGRAPHY, NOTRE REVUE SCIENTIFIQUE EN LIGNE : La patrimonialisation alimentaire en France et dans le monde

Téléchargez le numéro en cliquant sur le lien ci-dessous :

Food Geography n°2 – Décembre 2013

Numéro coordonné par Delphine Vitrolles et Alexine Fontaine

3          INTRODUCTION : LA PATRIMONIALISATION ALIMENTAIRE EN FRANCE ET DANS LE MONDE.

Delphine Vitrolles et Alexine Fontaine 

10        UNE APPROCHE RESSOURCIELLE DU PATRIMOINE ALIMENTAIRE.

Stéphane Boisseaux, Melaine Laessle, Laurent Tippenhauer, Peter Knoepfel

22        ENTRE POLITIQUE CULTURELLE ET POLITIQUE AGRICOLE, LE LABEL : UN MODE DE

PATRIMONIALISATION DES PRODUCTIONS ?

Alexine Fontaine

31        DU PRODUIT TOURISTIQUE A LA FIGURE TERRITORIALE PATRIMONIALISEE : LA ROUTE DU

FROMAGE TURRIALBA, COSTA RICA.

Linda Boukhris

42        LE GOYAVIER-FRAISE A L’ILE DE LA REUNION : ENTRE PATRIMOINE CULTUREL ET PATRIMOINE

NATUREL.

Luca Piccin et Jean-Paul Danflous

54       L’HUILE ET LE VIN : DEUX PRODUITS ALIMENTAIRES PATRIMONIAUX BALANINS ENTRE TRADITION

ET INNOVATION.

Laetizia Castellani

64       UN EXEMPLE DE PATRIMONIALISATION ALIMENTAIRE : LE CALVADOS.

Sylvie Pellerin Drion

PRIX DE THESE AREA 2014 EN ECONOMIE AGROALIMENTAIRE

Prix AREA 2014

LE LUXE ALIMENTAIRE : UNE SINGULARITE FRANCAISE : LE 24 JANVIER EN LIBRAIRIE

Le luxe alimentaire : une singularité française
À l’heure où la France connaît une grave crise économique, les filières d’excellence restent pourvoyeuses de richesses et d’emplois. Tel est le cas du luxe alimentaire, rassemblant un ensemble de métiers allant de la fourche à la fourchette, en passant par l’agriculture, la transformation artisanale ou industrielle, la distribution et la restauration. Ce sont autant de métiers qui se distinguent par la recherche de l’excellence gastronomique pour satisfaire la demande d’une clientèle de gourmets.
Il existe partout dans le monde des produits de qualité et des amateurs pour les apprécier. Des cultures du luxe alimentaire sont apparues depuis l’Antiquité en Asie et en Europe avant de s’étendre à d’autres parties du monde. Pourquoi est-ce en France plutôt qu’ailleurs que s’est affirmée progressivement une culture hégémonique en matière de luxe alimentaire ? Comment expliquer son rayonnement à l’échelle mondiale ? À travers cet ouvrage, il s’agit de mieux comprendre ce qui apparaît de prime abord comme une évidence : la singularité française en matière de luxe alimentaire.
Ce secteur est aujourd’hui confronté à un ensemble de défis, en raison même de l’extension de son marché liée à l’industrialisation de sa production, à la diversification de ses circuits de distribution, à l’internationalisation de sa consommation, ainsi qu’à la montée d’une nouvelle concurrence et à l’évolution de la société.
Dans le contexte de la mondialisation économique, la France et les entreprises françaises peuvent tirer leur épingle du jeu en jouant sur la valeur culturelle des produits d’exception, dont l’ancrage historique et géographique apparaît comme un gage de qualité. Ainsi, la valorisation patrimoniale et touristique des lieux de production contribue aujourd’hui à la reconnaissance de l’originalité, de la rareté et de l’excellence des produits alimentaires de luxe. Le luxe alimentaire français devient alors un véritable outil de développement territorial.

Enfin ! Un ouvrage scientifique sur les établissements de restauration dans le monde !

ETABLISSEMENTS DE RESTAURATION DANS LE MONDE

Appel à textes pour le prochain numéro de Food Geography

Le prochain numéro de Food Geography porte sur « la patrimonialisation alimentaire en France et dans le monde ». Les propositions doivent être envoyées avant le 15 juillet à : revue.geofood@gmail.comAppel à contribution Food Geography _fr_en_pt_es

Enfin un ouvrage géographique sur le saké !

Le saké une exception japonaise

A l’occasion de sa venue en France, Nicolas Baumert, maître de conférences à l’université de Nagoya au Japon et membre du comité scientifique de Geofood, fera une conférence à la Société de Géographie de Paris (184 boulevard Saint-Germain, Paris VIe arrondissement) le jeudi 15 mars à 18h. Elle sera intitulée « Le saké, une expression de l’identité japonaise ». Entrée libre.

Sa thèse, dirigée par le Professeur Jean-Robert Pitte, a obtenu en 2011 le prix Shibusawa-Claudel. Vous pouvez vous procurer (au prix modique de 20 euros) l’ouvrage qui en est issu, Le saké, une exception japonaise, publié aux Presses Universitaires de Rennes et aux Presses Universitaires François-Rabelais de Tours. Un livre passionnant qui, à travers l’analyse sur le temps long des processus de construction d’une boisson identitaire, est révélateur des pratiques alimentaires des Japonais et, au delà, de leur rapport au monde.

Lancement du premier numéro de Food Geography

Téléchargez le premier numéro de notre revue (format pdf) la revue en ligne est en préparationFood Geography n° 1

Etudiants, participez jusqu’au 2 décembre 2011 à l’enquête sur la restauration universitaire !

img708